Remboursement & législation

L’ostéopathie est officiellement reconnue en France depuis 2002 et encadrée depuis 2007.
Les décrets définissent les actes autorisés et ceux qui nécessitent un encadrement médial.

Les séances ne sont pas prisent en charge par la sécurité sociale mais de nombreuses mutuelles remboursent, au
moins une partie de celle-ci.

Une gamme de problèmes peut interférer avec le développement normal d’un enfant. Les accidents de la petite
enfance et les chutes, ou tout simplement la croissance rapide du jeune corps peuvent créer ou contribuer à des
problèmes associés à l’os, les muscles, les ligaments, les tendons et les nerfs. D’autres problèmes peuvent être
rencontrés par les enfants comme les problèmes de posture, les troubles inflammatoires et les blessures sportives.
Les indications thérapeutiques de l’ostéopathie chez le nourrisson sont :

 le sommeil perturbé (de mauvaise qualité)
 les troubles du comportement (hyperexcitabilité ou apathie)
 les reflux gastro-oesophagiens (RGO)
 les déformations crâniennes
 les plagiocéphalies (aplatissement d'une partie du crâne)
Les indications thérapeutiques de l’ostéopathie chez l’enfant sont :
 la douleur du membre fantôme
 les maux de tête
 problèmes posturaux, y compris la courbure de la colonne vertébrale
 douleurs de croissance dans les muscles, les os et les articulations
 les blessures sportives
 les effets physiques de la paralysie cérébrale
 les difficultés à marcher ou douleur au pied
 les infections ORL à répétition (otites infectieuses ou séreuses…)
 le suivi orthodontique
 les troubles de l’attention et de la concentration